Le lac Yamdrok

Pour surplomber le lac Yamdrok il faut emprunter la route qui relie Lhassa à Gyantse.

Le Yamdrok est un lac d’eau douce couleur turquoise qui se trouve à presque 4500 m d’altitude. C’est l’un des grands lacs sacrés du Tibet, il serait gardé par une divinité, son contour fait l’objet d’un pèlerinage de 7 jours pour se laver de ses péchés et il jouerait également un rôle dans la recherche de l’âme réincarnée du Dalaï-lama.

Sur un plan plus prosaïque, son eau fait tourner depuis 1997 les turbines d’une centrale électrique ce qui a suscité de nombreuses mais vaines protestations.

Des yaks et les énormes dogues du Tibet (ces chiens extrêmement costauds et défensifs dont le prix peut quelques fois atteindre 5000 € -la sécurité d’un troupeau qui fait vivre toute la famille n’a pas de prix-) sont là pour amuser les touristes chinois qui aiment poser avec.

Dogue du Tibet à la crinière de lion
Dogue du Tibet noir orné d’un énorme collier
Une tibétaine et son yak blanc attendent les touristes chinois
Yak en tenue d’apparat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s