Kumbum, lieu de naissance de Tsongkhapa

Crédit carte: http://www.prospective-innovation.org/les-activites/voyage-jeunes-parlementaires-chine/carte-de-la-chine-voyage/

C’est dans la périphérie de Xining (ancienne province tibétaine de l’Amdo, aujourd’hui Qinghai chinois) que se trouve le monastère de Kumbum, construit en 1560 sur le lieu exact de naissance de Tsongkhapa, fondateur de la lignée Gelukpa également appelée école des bonnets jaunes à laquelle appartiennent les Dalaï-lamas.

Contrairement à tous les autres monastères que j’ai visité au Tibet, celui de Kumbum est extrêmement touristique, presque exclusivement des touristes chinois.

Le monastère est immense (il abritait autrefois jusqu’à 3600 moines), un vrai dédale de ruelles qui mènent à des centaines de salles sans compter la bibliothèque et les habitations des moines.

L’orientaliste, non moins aventurière, Alexandra David-Néel y séjourna pendant 3 ans de 1918 à 1921.

Vue sur le complexe monastique de Kumbum
Toits et habitations des moines en arrière-plan
Le grand pavillon au toit en or marque l’emplacement du lieu précis de naissance de Tsongkhapa, abrite des reliques ainsi que les restes de l’arbre aux cent milles feuilles d’où le monastère tire son nom (du sang de l’accouchement tombé à terre aurait poussé un arbre de santal blanc)
Les touristes chinois affluent en masse au monastère de Kumbum
Moines à la robe plissée
Toits pagodes

Depuis mon arrivée au Qinghai, ancienne province tibétaine de l’Amdo les monastères bouddhistes sont sous étroite surveillance policière et cela ne va faire que s’aggraver au cours de mon périple.

Ici le débat des jeunes moines, qui fait partie intégrante du cursus des études monastiques, se déroule sous la surveillance d’un officier de police chinois.

L’une des cours du monastère abrite le débat des moines
Les moines philosophent sous l’oeil de la police chinoise
Joute philosophique des moines
Prière des moines
A gauche l’un des moines porte le fameux « bonnet jaune » autre nom du courant de bouddhisme Gelukpa auquel appartiennent les Dalaï-lamas
Le bâtiment le plus ancien qui date de 1650
Entrée de l’une des salles de prière du monastère
Les 8 chörten du monastère de Kumbum

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s